golfeur mental

Tout golfeur s’est déjà posé la question : que dois-je manger pendant ma partie de golf ? Amateur ou professionnel, joueur occasionnel ou compétiteur chevronné, vous vous êtes déjà forcément interrogé sur la meilleure alimentation au golf pour rester en forme et performant pendant toute la partie.

En premier lieu, posons des bases simples qui vous aideront à créer votre propre stratégie nutritionnelle. Vous maintiendrez ainsi votre niveau d’énergie et de concentration tout au long des 18 trous.

Parce que chaque golfeur est différent, il n’existe ni schéma nutritionnel universel ni recette magique. Chacun devra donc trouver la meilleure option pour soi, en respectant toutefois quelques fondamentaux. Commençons !

L’alimentation au golf : tout sauf une option !

Prévenir le « coup de barre » est le meilleur moyen de rester dynamique et concentré tout au long des 18 trous. Une fois ce coup de fatigue déclaré, il faudra compter environ 3 trous entre le moment où vous mangerez et le moment où vous sentirez à nouveau en pleine possession de vos moyens.

Notons que pendant cette période, vous risquez de :

trouver le temps long. Vous vous sentirez ralenti, moins assuré dans votre posture, votre gestuelle, votre technique. Aussi, vous serez moins concentré, s’ensuivront peut-être de mauvais choix stratégiques…

scorer moins bien ce qui aura un impact sur votre confiance en vous et sur votre résultat final.

Il faut également garder à l’esprit que mal manger au golf peut être plus pénalisant que de ne pas manger du tout ! Malgré tout, la gestion de votre nutrition doit rester simple et correspondre à vos goûts et à vos besoins.

Une bonne alimentation au golf, ça s’organise !

Avant tout, une bonne alimentation au golf passe par un peu d’organisation.

Chaque collation doit avoir été pensée et prévue à l’avance. Il n’y a que des avantages à cela :

vous n’avez pas à réfléchir à votre nutrition sur le parcours : focalisez-vous sur votre technique, votre stratégie, votre bonne gestion du stress… En résumé : golfez !

vous vous sentez préparé et détenteur d’un atout indispensable à tout sportif : une nutrition optimisée !

Lire aussi : Golf et santé : les 6 bienfaits reconnus

A quel rythme manger pendant la partie ?

fréquence alimentation golf

Avant même de se préoccuper de QUOI manger pendant la partie, il convient de déterminer QUAND sera le meilleur moment. En effet, le rythme de consommation de vos collations ne peut pas être laissé au hasard. Le piège serait d’attendre une baisse d’énergie, une fringale, une perte de concentration, un tremblement… pour initier les apports.

Alimentation au golf : ce que dit la théorie…

Pour maintenir stable le niveau de sucre dans le sang et fournir à vos muscles et votre cerveau un apport énergétique régulier tout au long de la partie, il semblerait préférable de consommer plusieurs petits repas (collations) tout au long de la partie comparativement à un seul gros repas juste avant cet effort de longue durée.

Ainsi, consommer 4 collations bien réparties pendant la partie permettrait de mieux gérer votre glycémie et donc vos capacités physiques et mentales.

énergie alimentation golf

Evidemment parvenir à manger 3 ou 4 fois durant une partie ne sera pas acquis du jour au lendemain quand on n’en a pas l’habitude et… ce ne sera pas forcément nécessaire ! Rappelons le, il n’y a pas de règle universelle. Là où certains joueurs auront besoin de manger tous les 3 ou 4 trous pour rester performant, d’autres trouveront leur équilibre en mangeant deux fois seulement durant la partie.

Je vous conseille toutefois d’essayer en augmentant progressivement vos apports lors des parties d’entrainements. Ne cherchez pas à changer d’un coup vos habitudes en passant de zéro collation à 4. Vous devez trouver la solution qui vous convient et ne pas vous baser sur ce que font les joueurs autour de vous.

Lire aussi : Stress au golf : 4 plantes pour mieux le gérer

Pour tous les joueurs…

Quelles que soient vos habitudes, essayez toujours de :

– Finir votre repas principal d’avant partie environ 3 heures avant le début de la partie.

– Consommer une ration d’attente une heure avant le début de la partie.

– Toujours prendre en compte votre consommation de boissons de l’effort. Leur apport en sucres peut modifier le choix et le plan de prise des collations.

Que manger pendant la partie en fonction de l’avancée sur le parcours ?

Pour simplifier la planification des collations, il est pratique de scinder la partie en 3.

Du 1er au 6ème trou :

Durant les 6 premiers trous, le but va être de maintenir stable votre niveau d’énergie. Pour cela, il est préférable de manger des glucides à IG (index glycémique) bas type pomme, poire, associés à une petite poignée de noix. Les fibres du fruit et les acides gras des noix vont favoriser une digestion lente et un apport de sucres qui ne déstabilisera pas la glycémie. Une tranche de pain complet aux graines peut également convenir.

Vous pouvez également consommer un snack protéiné durant le premier tiers de la partie.

Si vous préférez ne commencer qu’au 6ème trou les en-cas solides, vous pouvez consommer une boisson énergétique peu sucrée à partir du 4ème trou que vous alternerez avec de l’eau pure à chaque trou. Quand vous aurez commencé les snacks solides, les boissons énergétiques n’auront plus grand intérêt.

Du 6ème au 12ème trou

Le but est toujours de maintenir le niveau d’énergie en apportant des protéines, des sucres et éventuellement du « bon » gras.

Par exemple, vous pouvez consommer (au choix) :

  • Une demie barre hyperprotéinée pas trop sucrée tous les 2 à 3 trous
  • Un petit sandwich pain complet et beurre de noix
  • Un petit sandwich pain complet aux graines et blanc de poulet

Du 12ème au 18ème trou

Le but est d’apporter des sucres pour augmenter le niveau d’énergie et finir le parcours sans fatigue et avec un haut niveau de concentration. On peut utiliser des sucres à IG plus élevé comme des fruits secs associés à des noix. Vous pouvez aussi continuer à consommer des protéines en quantité modérée.

A partir du 15ème trou, vous pouvez par exemple consommer des fruits secs, une banane mûre…

Au final, pour une alimentation efficace au golf

Idées collations golf

– Achetez et préparez vos collations à l’avance, préparez votre sac la veille.

– Pour le choix des collations, si vous n’avez pas l’habitude de manger sur le parcours, privilégiez toujours celles qui vous semblent les plus simples pour commencer.

– Prévoyez des collations pratiques à manger (pommes déjà coupées en quartiers…) et des conditionnements légers mais prévenant tout risque d’écrasement dans le sac.

– N’essayez jamais de nouvelles collations (gels, barres…) ou boissons dont vous ne connaissez pas la composition lors d’une compétition : tout doit avoir été testé à l’entrainement. Vous éviterez ainsi tout risque de mauvaise tolérance.

Faire des essais à l’entrainement vous permettra d’affiner vos choix, de tester ce qui vous procure le meilleur niveau d’énergie et de définir votre rythme idéal pour manger sur le parcours.

Bien manger au golf est un atout indispensable pour les golfeurs de tous niveaux. Vous avez désormais les bases nécessaires pour élaborer VOTRE stratégie nutritionnelle pour la prochaine partie.

A vous de jouer !

Pour suivre l’actualité du golf : Fédération Française de Golf